Retour d’expérience – SQUAD au WebSummit 2019

Par Benjamin L. – TheExpert UX/UI Designer chez Squad

Chaque année a lieu à Lisbonne le WebSummit, un énorme événement dans le monde des technologies. J’ai eu le privilège de pouvoir y assister pour cette édition 2019, la suite de cet article vous permettra d’en savoir plus sur cet événement et sur mon expérience sur place.

Le WebSummit

1 000 investisseurs, 2 000 startups, 70 000 visiteurs et 1 200 speakers : le WebSummit est tout sauf un petit événement. Il est implanté à Lisbonne pour son cœur européen et la capacité de son infrastructure : l’Altice Arena est constituée de 4 pavillons, ainsi qu’une arène centrale pouvant accueillir à elle seule 20 000 personnes.

L’événement est constitué d’une soirée d’inauguration et de 3 jours complets de conférences en tout genre. Au total une douzaine de salles sont utilisées pour des talks pendant toute la journée. Les 4 pavillons de l’Altice Arena sont également remplis de stands promotionnels, mélangeant startups et grosses entreprises (Google, Amazon, etc.).  En plus de tout ça, on trouve évidemment entre les pavillons de nombreux stands de nourriture et boissons pour ne rien manquer sur place.

La soirée d’inauguration

Après une file d’attente très imposante, nous avons rempli l’arène centrale pour le lancement officiel du WebSummit 2019. Au programme, discours de l’organisateur de l’événement, du maire de Lisbonne et du premier ministre du Portugal. Le tout agrémenté par les toutes premières présentation de startups, de Huawei venu présenter la 5G, ainsi qu’une discussion avec Edward Snowden en visio. Snowden a mis l’accent sur la vie privée et la collecte de données, en mentionnant que le RGPD n’est pas suffisant car il ne traite que de la protection des données et jamais de la collecte. 

Le WebSummit était officiellement lancé !


Mon expérience

Reste alors 3 jours de conférences. Et sachant qu’il y avait une douzaine de présentations en parallèle pendant toute la journée, j’ai dû faire des choix. La suite de cette article sera donc très subjective, basée sur les présentations auxquelles je me suis intéressées. 

Les sujets sont nombreux et touchent un paysage de domaines assez vaste : vie privée, santé, politique, musique, jeux vidéo, éthique, accessibilité, féminisme, marketing, etc. Chaque sujet est traité pour un public large, on ne parle donc jamais des aspects techniques, ou de façon superficielle (et à mon sens c’est bien plus appréciable !).

Rentrons un peu plus en détail dans les grands thèmes que j’ai pu voir émerger ou observer.

Intelligence artificielle / robots / deep learning

Exemple de présentations :  « L’IA peut-elle soigner le cancer  ?« , « Ethique et le futur des robots sexuels« , « Les robots devraient-ils avoir des droits ?« , « Le machine learning chez Amazon« .

L’intelligence artificielle est dans toutes les bouches, les grandes compagnie du web les utilisent massivement. L’utilisation de l’IA devient pratique courante et les données sont de plus en plus riches ; permettant par exemple de détecter des individus susceptibles de développer un cancer, même longtemps après.

Les robots font débat, et il est certain qu’avec leur évolution il deviendra nécessaire d’encadrer leur pratique par des lois. Viennent aussi se poser des question d’éthique par rapport aux robots sexuels, notamment en terme d’accès aux mineurs et de banalisation d’actes dégradants. 

Quant au machine learning, il est déjà utilisé par de grands groupes comme Amazon, qui s’en sert pour prévoir des ventes basées sur de nombreux facteurs externes au site, ou encore pour aider les drones à détecter ce qui peut interférer avec leur plan de vol.

Les femmes et l’inclusion dans le monde technologique

Exemple de présentations : « Le futur du football féminin« , « Rétablir la balance entre hommes et femmes dans les contenus digitaux« , « Témoignage sur l’adversité entre un champion de boxe et une directrice d’entreprise« 

Le sexisme est malheureusement partout dans notre société, et les nouvelles technologies ne font pas exception.  Il est alors important de pouvoir en parler lors d’un événement aussi gros que le WebSummit pour reconnaître le problème et continuer les combats qui ont été engagés pour améliorer la situation. 

Le football féminin par exemple, a eu sa part de gloire et de présence dans les médias, mais cette place ne perdure pas. Il est important que les investissements faits à l’égard du sport féminin soient à la hauteur des investissements faits sur le sport masculin, pour faire grossir le public et les revenus générés par les deux sports, et surtout donner de la visibilité sur les matchs.

Dans les médias et autres vidéos / contenus digitaux, AJ+ a réussi à réduire l’écart de représentation des femmes par rapport aux hommes. Leur solution est simple, 50% d’hommes et 50% de femmes travaillent dans cette agence, avec des rôles de même importance. De manière générale, une équipe diverse (selon tous les critères que vous voulez entendre par diverse) permet d’éviter les angles morts et de produire du contenu inclusif, ce qui se répercute par la suite dans l’audience.

Enfin, être une femme avec un poste à responsabilité (dirigeante d’une grande entreprise de jeux mobiles par exemple) est un combat de tous les jours, car certaines personnes vous feront moins confiance qu’à un homme. La maternité a également souvent un impact lourd sur les carrières des femmes, alors qu’il ne s’agit que d’un congé de quelques mois.

La gestion des communautés

Exemples de présentation : « Le futur que nous construisons doit être ouvert (Wikipedia)« , « Comment construire et mettre à l’échelle des produits pour et avec les utilisateurs (Reddit)« , « La modération de contenu chez Google« 

La puissance de Wikipedia réside dans la neutralité de point de vue, selon la dirigeante de Wikimedia Katherine Maher. En effet, tout le monde peut aider à construire ou avoir accès à une large encyclopédie de contenu informatif et neutre. La connaissance doit être un bien public, et Wikipedia lutte pour davantage d’inclusion.

De son côté, Chris Slowe de Reddit a analysé les échecs de certaines grosses entreprises en termes de communication, afin de ne pas les reproduire. Ses conclusions sont les suivantes : Montrer une évolution (une beta) plutôt que d’en parler, rendre la beta ouverte à un nombre important de gens, mettre à jour régulièrement le logiciel en prenant en compte les commentaires pour éteindre les contestations.

Pour Google, la question de la modération est un point important. Généralement, Google ne supprime pas de contenu ou peu (Youtube étant géré par une équipe différente de modération), mais modifie leur index de manière à ce que certains sites ne remontent pas facilement dans les résultats de recherche. Un point inquiétant évoqué est l’intervention des gouvernements dans la modération. Les gouvernements font des recommandations directement à Google, qui étudie les cas individuellement avant de prendre une décision.


Conclusion

Le WebSummit est un énorme événement et il est humainement impossible de le résumer en un article. Certains sujets ressurgissent mais il reste difficile d’y voir une tendance, et toute expérience du WebSummit reste personnelle. Si vous êtes passionné par la technologie, les débats ou les conférences, et si le prix ne vous refroidit pas (entre 600 et 900 euros) : foncez voir l’édition 2020 !

Add comment