SquadCyber

Les entreprises généralisent le travail à distance

À l’heure où les salariés plébiscitent le « home office », les organisations généralisent le travail à distance. C’est pourquoi, Squad lance son expertise dans toute la France. Explications.

Le télétravail est un véritable outil pour améliorer la qualité de vie et la performance des salariés. Les derniers événements ont montré que les salariés étaient aussi productifs en travaillant depuis chez eux. Fini les trajets interminables entre le domicile et le site, la fatigue cumulée…. Le « home office » a le vent en poupe et pas seulement pour les salariés.

Le télétravail : une nouvelle norme ?

Du côté des entreprises, le travail à distance permet de réduire drastiquement les coûts immobiliers, tout en gardant une activité forte. Avant le confinement, le taux d’occupation réelle[1] des bâtiments était en chute libre, mais avec le développement du nomadisme, ce taux était estimé à 40 % dans la région parisienne. Un chiffre qui a certainement baissé depuis la crise sanitaire, puisque près de 2 millions de salariés en France télétravaillaient selon la direction des statistiques du ministère du Travail.


Des entreprises comme PSA ont choisi cette méthode de travail, jugée plus « agile ». Rappelons que l’immobilier est le 2ème poste de coût des entreprises et favoriser le travail à distance est une vraie stratégie économique, particulièrement dans ce secteur très impacté par la crise sanitaire.

Au niveau international, les géants (Twitter, Facebook, Shopify…) ont également pris ce virage soit pour une durée illimitée, soit jusqu’en 2021.

PDG de Shopify

Upwork, une plateforme de recrutement, se positionne comme précurseur du modèle « remote-first » et le généralise pour tous ses employés.

PDG d’UpWork

En bref, le télétravail devient l’ADN de certaines entreprises qui permet par ailleurs d’attirer des talents. 

Fin des coûts immobiliers : elles ferment les portes de leurs bureaux

Elles n’ont pas fait faillite, pourtant certaines sociétés mettent la clé sous le verrou. Pourquoi ? Elles constatent les économies qu’elles réaliseront sans ce poste de dépense. Pour l’Institut Sapiens, c’est 50 000 € économisés par an, soit l’équivalent d’un salaire annuel.

Alors comment contrebalancer le « manque » social ? Les entreprises choisissent des espaces de coworking de manière ponctuelle pour des réunions ou des séminaires d’entreprises. Nous assistons donc à une mutation des normes de travail.

Les administrateurs de réseau et les professionnels de la cybersécurité sont de plus en plus sollicités, notamment avec l’utilisation de nouveaux outils tels que le cloud ou les logiciels de messagerie (Zoom, Teams, Slack, etc.). Les entreprises sécurisent davantage les échanges de données et les requêtes des employés se sont multipliées. 

Squad s’adapte à ces normes

La connexion à distance entraîne davantage de risques pour les entreprises et une véritable aubaine pour les hackers. Si certaines entreprises prennent ce virage pour attirer de nouveaux talents et travailler leur image de marque, encore faut-il avoir les infrastructures nécessaires.

La sensibilisation à la sécurité des informations, la sécurisation des postes de travail ou bien la mise en place d’outils chiffrés sont autant de mesures à prendre pour limiter les menaces. La protection des données les plus sensibles représente un véritable enjeu et une inattention d’un employé peut coûter cher : 3.85 millions d’euros en moyenne pour une entreprise française, selon IBM Security.

C’est pourquoi Squad sensibilise également ses équipes à la protection des données et des bonnes pratiques au télétravail. De fait, une étude de CyberArk montre que plus des trois quarts des salariés français travaillant à distance utilisent des appareils personnels non sécurisés pour accéder aux systèmes d’entreprise.


Durant le confinement, nos Experts DevOps et Cybersécurité ont montré leur efficacité à travailler à distance. Ludovic R. et Jonas D., experts Squad en cybersécurité, ont travaillé sans difficulté grâce à la mise en place d’outils de type Discord et de VPN. Pour Ludovic, l’organisation du travail est essentielle, il se fixe des objectifs dans la journée et des horaires.

En France, plus de 300 entreprises sensibles ont l’obligation de recourir à des prestations qualifiées et il existe seulement une cinquantaine de prestataires qualifiés PASSI, dont Squad fait partie. Grâce à cette qualification et la certification ISO:27001, Squad et ses 250 experts en cybersécurité répondent à la plus haute exigence en matière de sécurité informatique.  

La dématérialisation et les échanges des données obligent les entreprises à devenir davantage des entreprises cyber-sécurisées. Le risque d’une nouvelle pandémie et les menaces de cybersécurité exigent d’elles d’être plus agiles et résilientes.


À lire aussi

Pourquoi l’experte en cybersécurité Squad reste optimiste malgré la cris

Add comment